Posted in Article

Vidéos buzz animalières, l’envers du décor

Vidéos buzz animalières, l’envers du décor Posted on 6 septembre 2019

Aujourd’hui je souhaite vous parler des nombreuses vidéos buzz qui circulent sur internet.
Elles se répandent sur la toile comme une traînée de poudre, avec des chiens, des chats, des chevaux, des tigres ou encore des loris, ce petit primate « qui adore les chatouilles ». En réalité, dans ces vidéos, il souffre le martyre et crie à l’aide, tandis que les internautes applaudissent à coup de likes…le saviez-vous ?


Prenez 5 minutes pour regarder cette vidéo et lire les articles listés tout au long de ce texte. Qu’il s’agisse de chien ou d’autres espèces, tout est lié.

YouTube video

Cliquez ici pour plus d’explications grâce à cette seconde vidéo.

Il est urgent de comprendre les chiens, leur langage, leurs besoins, et ceux des animaux en général, car nombre de ces vidéos sont remplies d’appels à l’aide.
Sans voir automatiquement le mal partout – il y en a des tout à fait innocentes et sympathiques -, il est important d’avoir conscience de tout cela afin d’effectuer un gros tri…

Concentrons-nous sur le sujet canin…

Sur la grande majorité des vidéos buzz, soit disant mignonnes ou drôles, il y a des chiens qui envoient des signaux d’apaisement à gogo.
C’est à dire qu’ils sont extrêmement mal-à-l’aise et tentent, en vain, de prévenir l’humain qui filme (ou celui qui est à côté de lui, dont parfois des enfants ou bébés…).

La vidéo des chiens marchants debout est (normalement) assez évidente et devrait nous alerter de suite, bien qu’on ne s’imagine pas forcément à quel point l’envers du décor est ignoble.
Dans d’autres vidéos buzz, déceler les indices d’un malaise peut être plus subtil lorsqu’on débute en « communication canine », j’en conviens.
Pourtant, même sur des vidéos qui peuvent paraître attendrissantes avec des chiens « câlinés » par des enfants, je vous assure que bien souvent, le chien dit STOP.

C’est le cas pour cette vidéo où deux chiens « se mettent d’eux-mêmes au piquet pour avoir détruit des claquettes » (ah oui vraiment ?)
Idem dans cette compilation de chiens qui ont fait « des bêtises et le savent très bien » et qui « demandent pardon ».
Ou cette vidéo d’une chienne qui « offre volontiers sa saucisse à son chiot » (dans un état de stress total si on sait lire son langage, et qui en dit long sur la relation qu’elle doit avoir avec la personne tenant la caméra et mettant en fait tout en scène…).
Ou encore ce petit chien qui montre les dents à son humain qui le couvre de bisous car « il adooore ca, regarde comme il me sourit ! »

Et ce bulldog qu’on effraye avec un jouet électronique en forme de chien tenant une gamelle qui se déclenche quand il approche pour se nourrir…
Et cette mère « qui fait bien son boulot » en grondant violemment ses chiots…comme aucune chienne équilibrée ne ferait en réalité.
Ou bien cette toiletteuse « qui a réussi à apaiser ce chien agressif » (que nenni, en réalité le pauvre subit son sort et finit en détresse acquise, état d’impuissance qui le pétrifie…or ce n’est pas parce qu’un être vivant ne réagit pas qu’il ne ressent rien et va très bien).

Vous l’aurez compris les exemples ne manquent vraiment pas. Chaque jour son lot de nouvelles vidéos « drôles », « attendrissantes » ou montrant la réalité d’un monde canin fantasmé, totalement anthropocentrée, bien loin de ce qu’il est en vrai.
Je ne vous mets aucun extrait ici car il est hors de question d’offrir de nouvelles vues ou potentiels likes à ces vidéos. Cela ne ferait que les faire remonter encore davantage dans les suggestions des divers réseaux sociaux.

YouTube video

Lisez l’article « Cruauté animale : la terrible réalité derrière les adorables vidéos de loris » et regardez la vidéo ci-dessus.
A première vue, c’est mignon, cet animal a l’air de vraiment redemander des chatouilles sous les aisselles (je suis totalement tombée dans le panneau en tout cas)… or si on apprend à décoder son mode de communication et si on se renseigne sur l’odieux trafic de ce petit primate, on comprend vite que c’est une scène de souffrance qui est ici filmée sous couvert de mignonnerie.

Et bien comprenez que c’est PAREIL pour les vidéos « rigolotes » de chiens : cela peut-être difficile à croire quand on ne connait pas encore la communication canine et notamment les signaux d’apaisement, mais une fois qu’on les a appris, impossible de regarder ces vidéos en trouvant ces scènes fun (je l’espère en tout cas…sinon s’il vous plait réétudiez encore et encore ces signes). Tout un tas de petits détails qui ne sont absolument pas anodins deviennent subitement évidents.

« Mon chien sait qu’il est coupable » : FAUX !
Il s’agit là d’un des nombreux mythes encore ancrés dans le milieu canin.

Prenez l’exemple courant des « chiens coupables » (grande mode dans ces vidéos)

Les vidéos avec le fameux « Guilty look » sont remplies de ces preuves de malaise.
NON, le chien ne sait pas qu’il a fait une bêtise, il est fort peu probable qu’il se sente coupable quand il se fait engueuler ou quand on lui met l’objet du délit sous le nez, car il ne peut même pas concevoir le soucis qu’il y a à avoir vidé la poubelle ou déchiqueté le coussin. Il n’a pas notre notion humaine de la propreté, de la propriété ou de l’argent.
Un chien n’a pas la même vision du bien et du mal qu’un humain. Tout comme nous n’avons pas, nous-mêmes bipèdes, les mêmes règles d’un pays à l’autre, d’une époque à l’autre, d’une culture à l’autre. Alors deux espèces différentes vous pensez bien…

Quand le chien tourne la tête, dévoile le blanc des yeux, baille, bat de la queue, se couche sur le dos, rampe, revient vers vous lentement etc etc, il répond à votre colère en tentant de vous apaiser tout simplement. Il passe en mode survie, sort le drapeau blanc pour que la situation s’arrête etc.
Il cherche à vous calmer car vous lui faites peur. C’est tout (enfin c’est déjà beaucoup trop plutôt…).

Cela n’a rien à voir avec un aveu de culpabilité comme le font croire bien trop de vidéos.
De plus, cela peut découler sur de graves accidents. Le chien, prévenant encore et encore son bipède qui, lui, ne l’écoute pas et le pousse de plus en plus dans ses retranchements, finira par pincer voire mordre. Bien malgré lui. Pas faute d’avoir tenté de communiquer avec son humain…

Si vous souhaitez en apprendre d’avantage sur le langage canin, vous pouvez visionner les vidéos suivantes :

Est-ce que votre chien veut VRAIMENT être caressé ?

YouTube video

Un récapitulatif sur les principaux signaux de communication du chien

YouTube video

Et évidemment lire cette petite bible, « Les signaux d’apaisement. Les bases de la communication canine », de Turid Rugaas.

En résumé :

Les bonnes questions à se poser résumées par LUMOS Training !
  1. Apprenons la communication canine afin de la respecter et de mieux dialoguer avec nos chiens.
    N’hésitez pas à consulter la rubrique Visuels et la rubrique Vidéos des Têtes de truffe !
  2. Arrêtons de liker et partager ces vidéos sans prendre le recul nécessaire et sans se demander ce que vit l’animal dans cet extrait. Je pense à Boo, le célèbre Loulou de Poméranie dont les poils ont été excessivement taillés pour le rendre « trop cute » (oui c’est une vraie problématique, il ne devrait surtout pas l’être, ses poils ont une vraie fonction régulatrice et protectrice !) ; et aussi aux grands félins drogués pour prendre un selfie à côté, ou aux éléphants battus – le mot est faible – pour que les touristes puissent faire une balade sur leur dos. Les exemples ne manquent pas, on pourrait malheureusement continuer longtemps.
    Quelque soit l’espèce animale filmée, posons-nous un instant ces questions :
    Est-il réellement à l’aise ?
    Est-ce que la légende de la vidéo / photo est bien vraie ?
    Quel est le contexte ? (voir l’histoire du béluga « qui jouait au ballon »)
    Tout cela est-il bien naturel ou ne serait-ce pas une mise en scène, comme dans cette vidéo où un chien vient « sauver un chat tombé dans l’eau » * ?
    Le comportement est-il contraint ? Est-il appris ? Ok mais dans ce cas appris COMMENT ?
    * (ce chien est en réalité poussé hors caméra dans le bassin avec le chat déjà présent…il ne vient pas le sauver, les deux animaux se montent juste dessus pour s’en sortir chacun comme ils peuvent pendant qu’un humain filme, se régalant sans doute de faire le buzz…)
  3. Et dans le doute, on s’abstient !
  4. On parle des signaux dits d’apaisement autour de nous, notamment aux enfants auprès de qui la prévention morsure est capitale.
  5. En bonus, avoir conscience de tout cela permet aussi de faire le tri parmi les professionnels canins. Car si vous apprenez le vrai langage des chiens, vous arriverez par la même occasion à repérer plus facilement les charlatans, et les vidéos des dresseurs-de-fauves-avec-complexe-du-petit-kiki ne vous duperont plus (oui je les appelle comme cela, bien qu’il existe aussi quelques versions féminines qui pullulent sur Youtube). Rééduquer un chien craintif, agressif, ne se fait en aucun cas dans le show ni en le déclenchant. Ne vous laissez pas berner par certains miracles qu’on veut vous vendre.


De Grumpy Cat à Boo, en passant par Mr. Pookee, « L’odieux business des animaux mignons sur Instagram » : excellent article pour comprendre à quel point les images ne montrent pas automatiquement la réalité.


« Quand la popularité prend des proportions systémiques, l’animal devient lui même un produit (…) La détresse de l’animal est totalement niée par le rendu final, l’image, ce spectacle reluisant mais faux qu’on donnera à manger aux fans (…) Cruel décalage entre le monde virtuel et réel. »

« Je compte sur toi, réfléchis-y avant de liker et partager ! »
Facebook